Warning: Constant WP_CRON_LOCK_TIMEOUT already defined in /htdocs/wp-config.php on line 97
Notre histoire - J3 Tennis de table Amilly

J3 Tennis de table Amilly

La passion du ping!

 

Notre histoire

LES ORIGINES (1982- 1989)

C’est au début des années 1980 qu’Amilly a découvert le tennis de table qu’on appelait plus fréquemment ping-pong pour une pratique davantage axée sur le loisir que la compétition. Ce sont les écoles du Clos Vinot, de Viroy et des Goths qui l’ont vu naitre. Les élèves s’y adonnaient lors des récréations qui rythmaient les cours prodigués chaque année de la rentrée aux grandes vacances.
Rares étaient ses adeptes ; trop souvent ils l’abandonnaient en changeant d’école ou bien encore pour pratiquer le football, le judo ou toute autre discipline plus renommée aux J3 d’Amilly.
La section Tennis de table est, il faut bien le dire, née par hasard… Un sportif assidu, originaire de la région parisienne et installé dans le Loiret depuis peu pour profiter pleinement de sa retraite ne pouvait trouver un terrain plus favorable qu’aux J3 Sports Amilly pour créer une section de Tennis de Table.
Ce grand sportif s’appelait Louis CZANIK. C’est lui qui entreprit en 1982 les démarches nécessaires à l’ouverture  de la section. Officiellement créée le 17 septembre 1982, elle est depuis l’origine adhérente à la FFTT (Fédération Française de Tennis de Table) et à I‘UFOLEP (Union Française des œuvres Laïques et d’Education Physique).
Il faut dire que Louis CZANIK n’en était pas à sa première expérience. Par le passé, il avait créé pas moins de 6 clubs de Tennis de table ! Très actif et déterminé pour faire avancer son idéal, il a su très vite persuader le Comité Directeur des J3 mais aussi le Maire pour prêcher la bonne parole dans les établissements scolaires de la commune afin d’initier les tout jeunes enfants à son sport.
 
C’est au gymnase des Bourgoins, sur deux tables lui appartenant qu’eurent lieu les premiers entraînements.
Au-delà de sa passion pour le Tennis de table qu’il souhaitait partager avec les plus jeunes, Louis CZANIK avait un objectif : faire des J3 Tennis de Table un grand club départemental et régional. Très tôt il acheta à crédit pas moins de 14 tables en l’espace d’un peu plus d’an auprès de l’un de ses amis pongiste fournisseur de matériel sportif.
Malheureusement, très vite, l’entreprise de son ami déposa le bilan ; contraint alors de régler dans les plus brefs délais les quatre tables restant impayées, Louis s’adressa au Comité Directeur des J3 pour solliciter une aide, laquelle lui fut apportée. Les tables furent donc payées par les J3 d’Amilly et remboursées par l’intermédiaire d’une retenue effectuée sur la subvention annuelle.
Cette solution fut la bienvenue pour Louis CZANIK et les membres du bureau. Elle renforça leur motivation pour faire connaître davantage la section à partir de grands tournois départementaux FFTT et UFOLEP. Grâce aux efforts de recrutement entrepris durant les deux premières années, Louis réussit le tour de force de réunir près de 80 licenciés pour débuter la saison 1984-1985 et les premiers résultats sportifs furent dès lors au rendez-vous :
– Les 3 sœurs MANCA obtinrent des places d’honneur et la plus jeune, Betty, accéda aux régionales !
Hervé THEVENIN, Laurent BRICARD, Sylvain FERREC, Michel FAUVIN et Denis BERTHIER obtinrent de bonnes performances lors des  différents championnats par équipes et individuels du département.
Durant cette saison, Louis CZANIK renforça le bureau. M. et Me FAUVIN, MM. LETOURNEAU, THEVENIN, BRICARD, MOREAU, BALUSSAUD et COZOT se partagèrent les différentes activités de la section.
La saison suivante (1985-1986) le joueur Géraud LANIECE accéda au niveau régional ; sa progression laissait entrevoir le niveau national mais il quitta la section prématurément.
Le 10 février 1986, Louis CZANIK informa le bureau de son intention  de démissionner en fin de saison pour raison de santé.
L’assemblée générale de juin 1986, le célébra dignement ; un tournoi souvenir annuel « LOUIS CZANIK » vit le jour à cette occasion pour récompenser le gagnant via un trophée, trophée définitivement acquis après trois victoires consécutives. Hervé THEVENIN fut le 1er à le remporter.
Le nouveau bureau est constitué à la rentrée 1986 ;  Michel FAUVIN est élu président.
A cette époque, Didier TARAUD, Barbara BALUSSAUD et Virginie DELAPIERRE jouent au niveau régional (en 1987 et 1988) ; Didier LAURENT progresse très vite et obtient sa qualification pour les championnats de France UFOLEP à ORLEANS.
Pour mémoire : Le Tennis de table devient sport olympique en 1988.
En 1989, les J3 engagent une équipe féminine (3 joueurs) et 4 équipes masculines (4 joueurs) dont une D3 et une D1 dont deux des joueurs sont des joueuses de haut niveau : Laure FAGARD et Eva STENEGRIE ; cette dernière participera en 1991 aux championnats régionaux individuels FFTT.
A la fin des années quatre vingt, la section des J3 Tennis de Table se porte bien et défend dignement les couleurs d’AMILLY au sein des 5 départements de la Ligue du Centre de Tennis de Table.

La croissance (1990-2009)

Michel FAUVIN en alternance avec  Alain THEVENIN assure la présidence au cours de cette seconde décennie. Michel FAUVIN reprend seul le flambeau en 2006 (jusqu’en 2013) avec Henri FAGARD comme secrétaire. Didier LEVASSORT est trésorier.
L’effectif de la section est d’environ 45 licenciés dont 2/3 (6 à 14 ans) constituent l’école de tennis de table.
Son chiffre ne peut augmenter en raison de la disponibilité et de la capacité d’accueil des locaux généreusement mis à disposition par la municipalité.
Les entrainements ont lieu dans deux espaces différents :
  • à l’école de Viroy ; 5 tables sont disponibles,
  • au gymnase des Bourgoins équipé de 7 tables.
Les tables et les séparations ont toutes été renouvelées au cours des  années 1989-1999.
L’équipe dirigeante a toujours été très stable et soudée.
Les licenciés adultes évoluent principalement en Championnat FFTT et les meilleurs jeunes en UFOLEP et FFTT.
1992 :
Les frères AVILA, Laure FAGARD et Alexandre GUILLAUME ont trusté les meilleures places aux championnats départementaux et régionaux UFOLEP et FFTT et se sont même qualifiés pour les finales nationales de ces compétitions.
1995 :

 
Vivien LAMBS s’impose vice-champion régional UFOLEP. Même si l’Orléanais se révèle être le pôle du Tennis de table loirétain,  la section des J3 Tennis de table se classe à la 24ème place des 82 clubs du Loiret et se situe au 8ème rang (par cumul de points obtenus) sur le plan de ses performances, tant en championnats individuels que par équipes.
Fin des années 1990 :

La section s’ouvre sur l’extérieur et organise annuellement le tournoi de l’OJA  (Office Jeunesse Amilloise) qui regroupe une trentaine de jeunes.
Elle participe également aux ARVEJS (Aménagement du Rythme de Vie des Enfants et des Jeunes Scolaires) sachant que 50 % des enfants « ARVEJS » adhèrent ensuite aux J3 Tennis de Table.
Cette seconde décennie a permis au club de se structurer et s’équiper ; les jeunes défendent parfaitement les couleurs de la commune. Amilly devient un club de tennis de table sur lequel il faut compter dans les différents championnats auxquels il participe.
2000-2001 :
La section compte 37 licenciés (19 FFTT et 18 UFOLEP). 2 équipes de 6 joueurs participent aux championnats départementaux et l’une d’entre elles monte en départementale 1 en fin de saison.
La même année :
– Laure FAGARD termine 3ème des championnats nationaux UFOLEP à Saint-Dié-des-Vosges,
– une équipe gagne les inter-comités,
– l’équipe féminine est championne départementale,
– Xavier MESTDAGH se qualifie en D1. Laure FAGARD termine en nationale 3 aux championnats individuels FFTT et devient championne régionale en double.
Pour mémoire : La balle de tennis de table passe d’un diamètre de 38 mm à 40 mm.
2001/2002 :
Le club est fort de 33 membres. Laure FAGARD évolue toujours en nationale 3 aux championnats par équipes juniors FFTT et gagne pour la première fois à MER (41), avec l’équipe Inter-comités du Loiret, le challenge inter-comités. En individuel, elle se qualifie pour le championnat national, termine 2ème et également 2ème en double junior.
Cette même saison elle accède au titre de pilote-jeune entraineur départemental, entraineur régional, entraineur fédéral et comme son papa Henri FAGARD, devient arbitre régional et juge-arbitre 1er degré.
2002/2003 :

Laure continue ses exploits : classée 25, elle participe aux championnats régionaux de l’Entente Gien/Amilly et accède avec son équipe à la Régionale 2 puis à la Régionale 1 pour terminer en pré-nationale. En individuel, elle fait partie du TOP 12 régional. Sa coéquipière Eva STENEGRIE est classée 85.
Le club participe pour la 1ère fois au Premier Pas Pongiste  (PPP) avec l’école de Viroy. 5 samedis y sont consacrés. 143 élèves participent de CE1 à CM2, 16 sont qualifiés pour les finales de zone à Montereau.
Pour mémoire : Les matchs se jouent désormais en 3 sets de 11 points contre 21 points et 2 sets gagnants l’année précédente.
2003-2004 :
Le club compte 45 adhérents dont 21 jeunes. 3 équipes sont engagées dans les championnats FFTT (1 en D2 et 2 en D5). L’équipe féminine qui évoluait en pré-nationale redescend en Régionale 1. En individuel, 13 joueurs évoluent au niveau départemental et 6 au niveau régional.
143 élèves des classes de CE1/2, CM1/2 de l’école de Viroy participent au PPP organisé pour la 2ème fois.  16 sont qualifiés pour les finales de zone.
Notre meilleure joueuse Laure FAGARD est toujours excellente. En individuel, elle se qualifie en nationale 4 aux 3ème et 4ème tours et termine également 3ème en simple des finales régionales FFTT. Pour continuer sa progression Laure quitte les J3 Amilly TT pour Ingré. L’Entente Gien/Amilly n’est donc plus reconduite.
Pour mémoire : les règles du service sont complétées par l’interdiction de masquer la balle pendant le service.
2004/2005 :
44 joueurs sont recensés dont 16 adhèrent en UFOLEP. 169 élèves de l’école de Viroy (CE1 à CM2) participent au PPP. 47 sont qualifiés en finale de zone et 2 en finale départementale. 3 équipes participent aux championnats départementaux organisés par le Comité du Loiret (1 D2, 1D4 et 1 D5). Xavier MESTDAGH obtient son titre d’arbitre régional et de juge arbitre 1er degré.
2005/2006 :
La section est forte de 50 joueurs (22 jeunes et 28 adultes). Michel Fauvin devient président et Alain Thévenin vice-président. Durant cette saison, Amandine Philippe participe au critérium national Ufolep. Xavier Mestdagh obtient son diplôme de juge-arbitre 2ème degré.
2006/2007 :
La section participe et reçoit le 1er tournoi interclubs (Amilly, Lorris, Vimory, Saint-Maurice-sur-Fessard et Saint-Martin d’Abbat) au gymnase des Bourgoins. En régional UFOLEP William Weber termine sur le podium et 146 élèves participent au Premier pas pongiste. A noter la très belle 2ème place de Sarah Kieffer chez les CM1 et la 3ème de Camille Gérardin pour les CE en finale des Master. L’école d’Amilly termine seconde de toutes les écoles participantes du Loiret.

2007/2008 :

135 élèves participent au PPP. 2 équipes seniors sont engagées aux championnats FFTT et 4 joueurs participent au Critérium des Individuels. La section organise également le 18 novembre un tournoi UFOLEP/FFTT auquel participent environ 140 jeunes de 9 à 12 ans.
Pour mémoire : depuis septembre 2008, la colle avec solvants organiques volatils (SOV) est interdite.
2008/2009 :
Le club engage 3 équipes seniors aux championnats FFTT ; 2 joueurs participent au Critérium des Individuels.
Xavier MESTDAGH passe avec succès son diplôme d’arbitre national et se voit remettre la médaille de bronze du mérite départemental lors de l’assemblée générale du Comité du Loiret de Tennis de table du 20 juin 2009.
Au cours de cette même année décision est prise de ne plus participer aux championnats UFOLEP.
Alain THEVENIN, ancien président décède.
L’équipe en place poursuit sa politique de formation des plus jeunes (7/8 ans à 15/16 ans) au travers de son école de Tennis de table créée à l’origine mais aussi par la structure mise en place par ses membres (présence d’un entraineur diplômé, formation d’arbitres et d’animateurs pour la poursuite du développement de la section). Le sport, l’amitié et la convivialité sont au rendez-vous.
A la fin de cette  troisième décennie, tout semble fin prêt pour franchir une nouvelle étape.

LE CLUB AUJOURD’HUI (2009-2019) :

La section des J3 Tennis de table dispose aujourd’hui d’un calendrier riche et complet tout au long de la saison :
        – école de tennis de table chaque mardi à l’école de Viroy (CE2 à CM2) avec entraineurs et animateurs (plus de 30 jeunes chaque année),
        – entrainement des adultes tous les mardis et vendredis de 20h30 à 23h environ hors périodes scolaires (au gymnase des Bourgoins),
        – entrainements adultes tous les jeudis de 20h30 à 23h environ tous les jeudis durant les congés scolaires (à l’école de Viroy),
        – entrainements adultes et enfants (en partenariat avec LADAPT du Loiret) chaque lundi (dans l’enceinte du CHAM),
        – championnats par équipes Seniors et Vétérans (8 équipes soit plus de 32 joueurs en 2018),
        – championnats individuels FFTT Juniors et Seniors (selon les années).
. mais aussi :
        – championnats individuels Vétérans  en décembre et janvier,
        – assemblée générale du club en janvier,
        – Premier Pas Pongiste en février (de 130 à 150 participants),
        – participation annuelle avec d’autres clubs de la région au Tournoi de Lorris/Amilly en mai,
        – assemblée générale du Comité du Loiret en juin,
        – organisation du tournoi interne « Louis Czanik » (président fondateur du club) en juin.
        – repas amical à l’attention des joueurs, conjoints et enfants en juin,
        – rencontre amicale avec la section de Tir à l’arc en juin (selon les années),
        – sorties vélo plusieurs fois par an entre pongistes volontaires.

Les principaux événements de cette dernière décade :

2009/2010 :
La section connaît quelques difficultés en raison de la réfection du gymnase des Bourgoins. Heureusement, le club voisin, l’Union Sportive Pablo PICASSO de Châlette-sur-Loing le dépanne et partage son gymnase de septembre 2009 à Février 2010. Le Premier Pas Pongiste a lieu et, comme chaque fois, le succès est au rendez-vous.
2011/2012 :
Anne PICTON, secrétaire du club, termine 2ème de la finale départementale Vétérans en individuel.
L’anniversaire des 30 ans de la section est fêté en juin, comme il se doit, en famille au Rendez-vous des Chasseurs à Amilly.
2012/2013 :
La section figure à la 22ème place sur  64 clubs  FFTT  du Loiret avec 54 licences FFTT.
Au tournoi inter-club qui s’est déroulé à Amilly, 72 seniors et jeunes ont participé contre  67 à celui organisé à Lorris.
Au PPP, 137 élèves des classes de CE2, CM1 et CM2 de l’école primaire de Viroy étaient présents. 23 élèves se sont qualifiés pour la finale de zone à Montargis et 6 élèves ont participé à la finale départementale à Chanteau.
2013/2014 :
Michel FAUVIN  cesse ses fonctions de président et est remplacé par Didier LEVASSORTLa section engage 8 équipes aux championnats FFTT.
Le nouveau président Didier LEVASSORT signe un nouveau partenariat avec l’association pour l’insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées (LADAPT).
Gérald FAVARD devient champion départemental des vétérans 3 (seniors âgés de 60 à 69 ans), vice-champion régional et est par ailleurs qualifié pour les championnats de France.
Pour mémoire : En 2014, la balle en PVC (ou balle en plastique) a fait son apparition, remplaçant la balle en celluloïd au niveau mondial et au fil des ans.
2014/2015 :
La section obtient le label Sport Handicap 45 par la Direction Départementale de la Cohésion Sociale du Loiret.
L’équipe 1 Seniors forte de 5 joueurs parvient à se hisser et se maintenir en Régionale 3.
L’assemblée générale du Comité du Loiret est reçue par la section à la nouvelle salle des Terres Blanches. Plus de 100 personnes y sont présentes et enthousiasmées par l’organisation de cette AG.
Lors de cette manifestation, Xavier MESTDAGH reçoit la médaille d’argent du mérite départemental pour le travail effectué en sa qualité de juge-arbitre national et Claude MOREAU la médaille d’or pour les nombreuses années de bénévolat consacrées au Tennis de table.
Cette même saison, Alain LAKOMSKI se qualifie pour les championnats de France Vétérans.
Pour mémoire : En 2014, la balle en PVC (ou balle en plastique) a fait son apparition, remplaçant la balle en celluloïd au niveau mondial et au fil des ans.
2015/2016 :
L’équipe 1 joue à nouveau en régionale 3. Anne PICTON devient animatrice fédérale et entraîne les plus jeunes de l’école de Tennis de Table. La section organise avec les adhérents la finale de zone du Premier Pas pongiste (PPP) pour les filles au gymnase des Bourgoins.
Anne PICTON et Didier LEVASSORT participent également activement à la formation de 15 jeunes sélectionnés à l’issue des finales de zones du PPP durant 6 samedis dans ce même gymnase.
2016/2017 :
L’équipe 1 se maintient en Régionale 3. 9 adhérents participent aux Olympiades, magnifique journée de partage entre des personnes handicapées et valides, organisées par LADAPT d’Amilly ; Lesquelles comportent une épreuve de Tennis de table.

La finale de zones filles et garçons des écoles de l’Est du Loiret du PPP a lieu au gymnase des Bourgoins (92 participants) et l’école de Viroy termine 4ème de toutes celles du département avec 10 qualifiés au Master d’Ingré.
En liaison avec le Comité du Loiret, un regroupement féminin destiné à promouvoir le sport féminin est organisé au gymnase des Bourgoins.
2017/2018 :
L’équipe 1ère évolue toujours en régionale 3. Une journée loisir pour la promotion de notre sport a lieu aux Bourgoins avec la participation de 53 jeunes et adultes non licenciés de l’est du Loiret, un véritable succès ! Le club participe pour la 2ème fois aux Olympiades organisées par LADAPT et anime l’épreuve de Tennis de Table. Anne PICTON reçoit la médaille de bronze  du mérite départemental pour le travail effectué en sa qualité de secrétaire de la section et d’encadrant des jeunes.

 

Pour cette fin de décade :

Aujourd’hui  les effectifs de la section dépassent chaque année très largement les 70 pongistes : 79 adhérents en 2017 et 77 en 2018 avec + 80 % dans cette dernière décennie alors que la moyenne nationale des effectifs par club est en chute sensible. Consciente des succès enregistrés, la Ligue du Centre Val de Loire lui a attribué un prix récompensant sa progression et donc le travail réalisé par ses bénévoles.
 
Les résultats sportifs sont aussi au rendez-vous : les seniors évoluent à l’échelon départemental et l’équipe première au niveau régional ; les jeunes se lancent désormais dans les compétitions par équipes et individuelles organisées par la FFTT avec d’excellents résultats. Quant aux vétérans, ils ne sont pas en reste et obtiennent des qualifications au niveau départemental, régional et même national !
L’école de Tennis de table fonctionne bien et étend régulièrement ses créneaux horaires pour faire face à la demande car Amilly se révèle être un formidable réservoir de talents. 
La principale difficulté à laquelle est confrontée la section, comme les clubs du Montargois et plus largement ceux d’autres disciplines est de garder ses jeunes joueurs les plus aguerris, trop souvent obligés de partir pour poursuivre leurs études alors qu’elle les a formés et bien formés. 
Les membres du bureau toujours soucieux du bon fonctionnement de la section et de l’accueil des nouveaux adhérents portent une attention toute particulière aux femmes – 16 % seulement des effectifs à ce jour – et aux personnes handicapées, le tennis de table étant, comme beaucoup d’autres sports, un véritable et puissant vecteur d’intégration.
Sans perdre de vue que cette pratique doit être avant tout un plaisir, la section laisse une large place au sport loisir et bien-être et au partage de moments de détente sans oublier, pour ceux qui le souhaitent, la possibilité de participer à des compétitions amicales quel que soit le niveau et l’âge.
Tous ces éléments ont construit la renommée de la section de Tennis de table des J3 laquelle dépasse aujourd’hui – très largement – les limites du Montargois ;  ils sont autant d’atouts qui lui permettent d’envisager, avec le sourire et plein de beaux projets, son avenir.